Le choix du prénom

 

 

Un des articles que vous attendiez le plus, que j’avais vraiment hâte de poster ici.
Pour tout vous dire c’est avec émotion que j’écris ces premiers mots sur cette page blanche du blog. Tant de chose à dire sur les prénoms de nos deux enfants et sur ceux qu’ils auraient pu porter car quelque part, ces prénoms que nous aurions aimé leur donner mais que nous n’avons pas choisi font aussi partie de leur histoire, de notre histoire.
Il faut savoir une chose, et ça François vous le dira lui-même, le choix du prénom est un de mes sujets de discussion favori, oui je vous jure. J’ai vraiment une passion pour les prénoms, j’aime depuis toujours connaître les prénoms des personnes que je ne connais et que je ne connais pas, de leurs frères/soeurs, de leurs enfants, parents, grands-parents, c’est vraiment quelque chose qui me passionne. Vous me prendrez peut-être pour une folle mais oui, j’insiste sur le mot passion car je pourrais passer des heures à chercher la signification de tel ou tel prénom. Alors autant vous dire que quand j’ai ressorti mon livre sur les prénoms et que j’ai appris que nous attendions un deuxième enfant j’étais vraiment toute excitée et impatiente de commencer ma liste, notre liste.

François lui n’est pas du tout dans le délire des listes du coup pas facile pour moi de garder mon calme alors que dans ma tête une dizaine de prénoms fille/garçon avaient déjà submergés mes pensées. Et autant vous dire que je ne fût pas au bout des mes surprises car nous avons mis des mois à valider un des deux prénoms d’ailleurs pour celles qui me suivent vous le savez, ce fût un véritable casse-tête pour moi alors que depuis petite j’avais des envies de prénoms bien précis.

 

Léandre, Ernest, Aimé, Solal, Hippolyte, Auguste, Martin. 

 

Pour le choix des prénoms, nous avons de la chance nous avons les même goûts avec François. Enfin, relativement les même goûts. Disons que je suis un peu plus « excentrique » que lui. J’aime les prénoms anciens, très anciens. François aussi mais il n’a jamais été d’accord d’appeler notre enfant Madeleine, Augustine ou encore Marcel ou Léandre. Nous nous sommes donc mis d’accord pour que j’évite de m’éparpiller et nous avons mis en place des « critères de sélection ». Le prénom devra être:

  • Français
  • Ayant un lien direct avec la culture française: la littérature, l’art, la musique ou l’Histoire.
  • Ancien, qui ne soit pas dans le TOP 10 des prénoms les plus donnés en France.

Déjà en posant ces trois critères cela mettait de côté pas mal de prénoms. Exit les prénoms inventés que l’on voit chez les stars de la télé-réalité (et pas que…), exit aussi les prénoms étrangers, exit les prénoms modernes.
Nous avons pu à partir de ce moment là trouver le prénom idéal pour notre deuxième enfant et relativement rapidement. Enfin c’est ce que je croyais car autant pour un garçon ce fût rapide mais pour fille, ce fût un véritable casse tête si bien qu’une semaine avant d’accoucher nous étions encore totalement perdus.

 

Joséphine, Adèle, Philippine, Octavie, Sibylle, Cézanne, Jeanne, Gabrielle.

 

Depuis toujours, j’avais envie d’une petite Joséphine. J’ai toujours adoré ce prénom étant celui que je porte aussi en troisième prénom. Choisi en hommage à mon arrière-grand-père Joseph, résistant pendant la seconde guerre mondiale, adoré par mon père, je ne pouvais pas offrir plus bel hommage pour ma famille paternelle. Mais malheureusement François n’aimant pas ce prénom n’a jamais accepté de le mettre dans notre fameuse liste. De son côté, il a aussi des prénoms qu’il aime vraiment beaucoup mais je n’ai pas de coup de coeur, nous regardons alors la liste de mon livre, celle que j’avais faite pour Agathe… J’achète aussi le ebook/liste des prénoms 2020 des Louves. Ayant toujours adoré leur blog je me suis dit que j’allais forcément trouvé mon bonheur dedans.

A trois mois de grossesse, le prénom pour garçon est presque validé. Nous sommes tombés fous amoureux d’Aimé. Un prénom doux, fort, rempli de sens. Pour nous c’est le coup d’amour, une évidence. Pour fille, c’est toujours le grand flou. François aime Emma, en hommage à son arrière-grand mère, mais pour moi bien qu’étant un prénom Français, en lien avec la littérature (Madame Bovary) et rétro, Emma reste pour moi le 1er prénom le plus donné en France et cela me déplait énormément. Je n’ai jamais aimé le fait que ma fille puisse avoir le même prénom qu’une ou deux autres petites filles dans sa classe.
Emma m’a quand même fait hésité pendant neuf mois, mais je savais au plus profond de moi que je ne pourrais pas le donner à ma fille.

 

Achille, Henri, Louis, Gabriel, Lucien, Joseph, Côme, Octave.

 

Et puis un jour, en rentrant du Club Med Alpe d’Huez juste avant Noël, François m’a dit que’ Aimé c’était trop connoté Aimé Jacquet… Aimé Jacquet quoi, alors qu’il y a Aimé Césaire surtout, le poète, l’écrivain… Mais non pour François et à juste titre, il pensait que pour ses amis et certaines personne de nos deux familles auraient en premier lieu pensé à l’entraineur de l’équipe de France de Football. A ce moment-là ma haine pour le foot n’a fait que s’accentuer, on venait de m’enlever le prénom de mon fils, j’étais dépitée. Mais fort heureusement, nous en avions un deuxième qui nous trottait dans la tête depuis un moment, il était déjà dans notre liste pour Agathe: c’était Honoré.
Quand nous avons décidé que finalement notre fils ne s’appellerait pas Aimé nous avons immédiatement fixé Honoré et nous n’avons plus jamais changé d’avis. Nous étions à la fin du 3ème mois et mon fils (si c’était un garçon), s’appellerait Honoré.

Pourquoi Honoré ? La question revient si souvent. Je pense que quand on connait nos critères de sélection on devine pourquoi:
Honoré est un prénom Français par excellence. Pour la petite Histoire, Saint Honoré fut évêque d’Amiens au VIe siècle. Il est connu dans le monde entier grâce au faubourg parisien qui porte son nom (quartier que j’adore à Paris).
Honoré c’est aussi le saint Patron des boulangers et des pâtissiers, d’où le Saint Honoré. Aussi, et cela tombe sous le sens: c’est un clin d’oeil à un écrivain Français que j’aime énormément, que j’ai étudié en Première et Terminale Littéraire au lycée: Honoré de Balzac.
Il représente tout ce que nous aimons de la France: La littérature, l’Histoire, la Gastronomie.
Pour finir, ce n’est pas qu’un simple prénom c’est un prénom dit « de qualité » qui désigne explicitement la qualité d’une personne: Honoré signifiant « honoré, digne d’honneur » et oui, nous sommes honorés de l’avoir dans notre famille.
Pour cette deuxième grossesse, nous avions une vraie attirance pour les prénoms « parlants », et ce même pour une fille.

 

Hortense, Margault, Rose, Paola, Emma, Lucienne, Raphaëlle.

 

Des listes, j’ai continué d’en faire. Beaucoup. Nous avions le prénom pour garçon mais pour fille pendant toute cette grossesse nous avons vraiment eu beaucoup de mal à trouver. Quand j’étais enceinte je disais à François: « Ce n’est pas possible, si on galère autant à trouver le prénom pour fille c’est que c’est un garçon. » J’aurai dû m’écouter encore plus car c’était vrai, mais je ne voulais pas y croire. Comme je l’ai expliqué à plusieurs reprises: dans notre famille nous ne faisons que des filles de génération en génération et je pensais que je ne dérogerais pas à la règle. Pour ma part j’étais 50/50: j’avais envie d’une fille et d’un garçon, pas de préférence et je savais au plus profond de moi que de toute façon j’aurai une petite petite petite pointe de « déception » car je voulais… Les deux.
Et puis, finalement nous avons validé un prénom. Vous le connaissez car je vous en ai parlé plus haut. C’était Aimée. Oui, nous avions tellement aimé sa version au masculin qu’un jour nous nous sommes dit: Pourquoi pas pour une fille alors? 
Mon coup de coeur au féminin, la douceur, la poésie, l’amour avec un Grand A. Notre fille aussi allait porter un prénom plein de sens, de sentiment, d’amour, un prénom « de qualité » si beau, à l’image d’Honoré. Soulagement, mais qui n’a duré qu’un temps car François étant une personne indécise m’a fait faire des ascenseurs émotionnels avec ce prénom. Plusieurs fois il n’était plus sûr, plus emballé et plusieurs fois j’ai du réétudier mes différents livres pour essayer de trouver un autre prénom, à contre-coeur.
D’autres prénoms sont revenus dans la course comme par exemple Emma. Mais une fois que je me mettais en tête que ma fille pourrait porter ce (joli) prénom, j’avais un blocage. Non, même après 6 mois de réflexion je ne me voyais pas maman d’une petite Emma même si le prénom remplissait toutes les cases de nos critères de sélection.
Il y a eu aussi Hortense, prénom que j’aime depuis toujours mais là c’était François qui n’était pas convaincu trouvant le prénom trop froid. Il y a eu aussi Cézanne mais le fait qu’il soit trop original nous dérangeait (et puis c’est un nom de famille à la base écrit de cette manière).

Le compte à rebours était lancé, il ne nous restait plus qu’une semaine avant l’accouchement et je commençais à vraiment paniquer. Comment était-il possible que moi, Capucine, fan de prénoms depuis toujours, je n’arrive pas à trouver le prénom de notre potentielle fille?
Je culpabilisais, je m’énervais. C’était vraiment insupportable pour moi. Et puis, un soir nous avons eu un coup de coeur pour un autre prénom: Mahault. Nous aimions sa sonorité, le fait que ce soit un prénom très ancien, un dérivé de Maud (prénom de notre meilleure amie/cousine). François a validé et m’a dit que ce serait à moi de choisir entre Aimée et Mahault à la naissance. Pour moi le choix était fait.

 

Aimée Jeanne Angèle et Honoré Martin Philippe 

 

Dans la voiture en partant à la maternité nous allions découvrir notre deuxième enfant, une petite Aimée ou un petit Honoré. Quand je vois ces deux prénoms remplis de sens et le contexte que nous avons vécu avec le confinement, je sais maintenant que c’était écrit, c’était eux, une évidence. Nous avions besoin de nous raccrocher à de belles qualités pour les prénoms nos enfants: l’honneur & l’amour. Pour ce qui est d’Aimée, oui j’ai eu un pincement au coeur en découvrant que nous n’avions pas eu une petite fille mais je suis tellement heureuse d’avoir un fils portant ce si joli prénom qu’est Honoré.

Pour les deuxième et troisième prénoms nous avions opté pour nos soeurs si notre bébé avait été une fille: Jeanne et Angèle. Et comme expliqué sur mon post ici, nous avions choisi Martin et Philippe pour Honoré: mon beau-frère et mon père.

 

Agathe Octavie Jody

 

Je ne peux pas parler de l’histoire des prénoms d’Honoré sans parler de ceux de mon Agathe.
Pour ma première, nous avons su dès le 3ème mois qu’elle s’appellerait Agathe. Nous avions hésité avec Gabrielle puis Léonie, mais nous avons eu un vrai coup de coeur pour ce si beau prénom de caractère.
Pour la petite histoire nous nous sommes rendus compte au 9ème mois qu’Agathe (la pierre) allait avoir comme premier nom de famille PIERRE… Cela nous a fait douté un peu car on ne voulait pas que ses camarades se moquent d’elle du fait que l’Agathe est une pierre mais pour l’instant personne n’a fait le rapprochement. Le prénom Agathe est apparenté à l’adjectif agathos qui signifie « bon » ou « brave », nous aimions le fait qu’elle puisse devenir une personne bonne, proche des personnes qu’elle aime, mais aussi bienveillante. Pour ses deuxième et troisième prénoms nous avons choisi celui de ma cousine germaine Octavie et celui de la « Maman Américaine » de François, Jody.

 

Agathe. Une évidence qui va si bien en association avec Honoré. 

 

Voilà pour l’histoire des prénoms de mes enfants. Avec le recul même si j’ai eu bien des palpitations pendant ces 9 mois du fait que nous étions très indécis pour le prénom de fille j’ai pris un vrai plaisir à trouver un prénom rempli de sens, élégant et doux pour notre enfant.
J’espère que vous aurez apprécié mon nouveau récit et qui sait, peut-être que certains des prénoms que j’ai écrit dans cet article vous inspirerons dans le choix de prénom pour votre futur bébé?

 

Et vous quels sont les prénoms de vos enfants ? 

 

21 Commentaires

  1. Habert
    15 juillet 2020 / 18 h 58 min

    Pour mes enfants je ne voulais pas un prenom commun comme Emma ou Louis ou autre top 20.je n’aime pas specialement les prénoms tres anciens. Pour ma 1ere grossesse on a su rapidement que c’etait une fille. A la base j’adorais Mila mais une cousine a eu sa fille quelques mois avant et l’a appelé ainsi. Donc il a fallu trouvé autre chose. Je suis tombé en amour poyr le prenom de Capucine. Une jolie plante perpetuelle qui va tellement avec notre style de vie. Un prenom qui se porte a merveille qu’on ai 2, 10,40 ou 70ans.la réference est bof c’est Capucine Anav qui nous a fait découvrir ce prenom. Pour ma seconde grossesse on hesitait à connaitre le sexe. Donc on a cherché pour les 2.memes critere que pour la 1ere grossesse. Evidement il fallait ue ca colle avec le nom de famille qui est polonais et avec le prenom de sa grande soeur. Au final on a su que c’etait une fille. Mon mari deteste chercher les prenoms et disait nom à tout. Au final un soir il est rentré et a decidé que ca serait le soir ou on trouverais. Et on a trouvé. Internet prenom rare… Ma 2eme s’appele Maloé. Dérivé de Malo la lumière. Prenom non repertorié. On a longtemps hesité avec Meloé mais au final un méloé c’est un cafard donc ca nous a rebuté. Capucine et Maloé. Ca sonne tellement ensemble je trouve. Pour un garcon on a jamais réussi à se mettre d’accord. ROBIN GABIN MARTIN MARIN… Bref on n’aura surment pas besoin de chercher car pas de 3eme prevu pour l’instant. Hihi.

  2. Zoé
    15 juillet 2020 / 19 h 27 min

    Ma fille de 10 mois s’appelle Adèle (Fanny, Clara prénoms de ses tantes!). Prénom choisi avec difficulté car déjà donné dans de la famille élargie. Mais un coup de coeur ne nous a pas arrêté là! J’aime aussi beaucoup les histoires de prénoms et l’origine du choix!!!

  3. Dubois
    15 juillet 2020 / 20 h 42 min

    C’est tellement jolie et si beau à lire. Pour ma part ma première fille s’appelle Calie Maeva Elodie, les prénoms de ces tantes et Calie fu un coup de coeur. Ma deuxième s’appelle Emilia Beatrice Christine, les prénoms de ces mamies. Nous attendons le 3eme nous esperons un petit garçon mais pas d’idée de prénoms.
    Plein de bonheur à vous.

  4. Elsa
    15 juillet 2020 / 20 h 53 min

    Ta passion pour les prénoms se ressent à la lecture de cet article ! On sent que l’attribution des prénoms de vos enfants à été mûrement reflechie ! Très jolis choix !
    Pour la petite histoire nous avions également décidé de ne pas connaître le sexe de notre enfant et nous nous sommes relativement vite mis d’accord sur un prénom masculin (Gabin) mais le prénom féminin à été un véritable casse tête à trouver et je n’étais d’ailleurs pas convaincue par celui que nous avions choisi. Après coup j’ai pensé comme toi qu’il aurait fallut interpréter cela comme un signe qu’on allait avoir un garçon car ça a été le cas !

    • Gisela
      16 juillet 2020 / 13 h 11 min

      Pour mes 2 garcons pas trop complique…. Pour le premier on a trouve tout de suite il s appelle Gabriel. Pour le 2eme on hesite entre 2 mais c est Alexandre qui a gagne. Pour la petite derniere aucune idee et c etait son grand frere qui a donne le nom et on a aime tout de suite… Elle s appele Eva. Nous on fait attention aux prenoms car comme on est d origine portugaise on ne voulait pas que les prenoms des enfants soient change des qu on part la bas.

  5. Lise
    15 juillet 2020 / 21 h 01 min

    Marius et Juliette pour mes enfants
    Joli récit.

  6. Ludivine.das
    15 juillet 2020 / 21 h 13 min

    Pour une fille je me suis toujours dîtes qu’elle va s’appeler par un de ces prénoms mais je suis tellement indécise qu’il y en a pleins 🙂

    Léontine / Victorine / Colombe / Pénélope / Célestine / Hortense / Léonore / Mollie

  7. Andréa
    15 juillet 2020 / 21 h 14 min

    Quel bel article !
    Les prénoms de vos enfants sont magnifiques et comme je suis d’accord sur « les vrais » prénoms.
    Ma fille s’appelle Jade Millie (2ème prénom en hommage à la grande sœur de ma maman). Jade c’était une évidence depuis toujours, simple, beau, fort qui se porte à tout âge.
    Je suis ravie de ses choix, elle porte ses prénoms à merveille !

  8. Jennifer
    15 juillet 2020 / 22 h 53 min

    Très bel article ! Comme toi pour mes filles je voulais un prénom ancien et français…
    Bien sur au départ nous avons fait des listes pour garçons et filles… Pour le garçon ça aurait été Justin ou Lubin.
    Pour ma 1ere fille nous sommes tombé amoureux du prénom Adèle, consonance douce mais fort en caractère… C’est donc le prénom de ma petite étoile née trop tôt à 25SA et qui s’en est allée…
    Pour ma 2eme fille les critères étaient les mêmes… J’étais heureuse d’attendre une 2eme fille et au 3ème mois de grossesse j’avais eu un coup de cœur pour Rose mais au fil des semaines j’avais l’impression qu’il y en avait beaucoup alors au détour d’une insomnie à 5h du matin je suis tombée sous le charme de Luce… Ancien, français…
    Voilà Adèle et Luce ❤️

  9. Camille
    16 juillet 2020 / 3 h 56 min

    Notre princesse née fin mai s’appelle Nora Ava Lisbeth. Nous souhaitions des prénoms hébraïques et Nora est un prénom également multi culturel qui a été un vrai coup de cœur. Ava reprend les initiales des hommes de ma vie (mon oncle, mon père et mon grand père) et Lisbeth c’est le clin d’œil car je suis fan de la famille royale d’Angleterre (j’avoue tout). Nous avions les prénoms féminins depuis des années mais nous ne trouvions rien qui fasse tilt pour un garçon, on aurait dû voir également ça comme un signe!

  10. Alexandra
    16 juillet 2020 / 5 h 39 min

    C’est un très bel article dans lequel je me retrouve tellement, passionnée que je suis également du choix du prénom. Les critères, des prénoms qui ont une histoire, une signification reflétant nos valeurs, nos sentiments et sensations durant les grossesses. Je me revois, je l’ai revécu à la lecture de tes mots. Merci.
    Aujourd’hui, les enfants ont 22, 18 et 11, 5 ans et chacun connaît et apprécie l’histoire de son prénom et surtout sa signification. Je les sens renforcés dans leur identité propre et unique, attachés sans restriction et sans obligation de choix à la transmission de nos deux cultures.

  11. Hélène
    16 juillet 2020 / 6 h 51 min

    Ma fille de 5 ans s’apelle Garance.
    Jean-Philippe et moi voulions également un Prénom qui ne soit pas inventé, un prénom Français et nous aimons les prénoms anciens et surtout pas de prénom au top 10.
    Moi aussi j’adore chercher le prénom mais mon mari ce n’est pas du tout son truc.
    Pour ma part j’avais envie depuis longtemps d’appeler notre fille Victoire mais mon mari n’aimait pas du tout. J’ai mis du temps à m’y faire. Ensuite j’aimais beaucoup Constance et sa sonorité.
    Après de nombreuses propositions, il a validé d’un coup le prénom que je proposait soit Garance. Nous ne savions pas encore que nous attendions une petite fille. Nous n’arrivions pas à nous mettre d’accord sur un prénom masculin.
    Et à l’échographie, nous avons appris que nous attendions une petite fille donc inutile de chercher un prénom masculin.
    Je suis enceinte, bébé 2 attendu pour le 7 août… on a du recommencer le choix du prénom. Toujours pareil, dès que j’ai su que j’étais enceinte j’étais à la recherche du prénom mais toujours pas mon mari !!!!
    Avec toujours les mêmes critères nous nous sommes mis d’accord assez rapidement soit avant l’échographie permettant de connaître le sexe mais cette fois pour un prénom Masculin. Bizarre la nature … nous attendons un petit garçon. Le prénom choisi est Armand. Prénom français, ancien, peu donné et dont la sonorité va bien avec Garance.
    Du coup si nous avions attendu une petite fille rien de définit même si cette fois mon mari était d’accord pour Victoire alors que c’est moi qui ne l’était plus. Il avait tellement refusé la 1ère fois. J’aimais beaucoup Madeleine qui est le prénom de ma grand mère maternelle mais on hésitait beaucoup. Nous adorions également le prénom Gabrielle.
    Pour les 2emes prénoms c’est Garance, Jeanne qui est le prénom de son arrière grand mère née le même jour qu’elle à80 ans d’ecart.
    Pour Armand ce sera Aurélien qui le prénom du cousin germain de mon mari décède à l’âge de 17 ans.

  12. Cécile
    16 juillet 2020 / 9 h 03 min

    C’est un très très beau texte et je reconnais que je n’ai pas eu tant de réflexion pour le choix des prénoms de mes 3 enfants.
    C’est magnifique et plein de tendres attentions!
    Pour moi qui suis bijoutière, je me permets juste de corriger: la pierre s’écrit Agate et non Agathe.
    Ce n’est pas du tout une mauvaise intention de ma part mais c’est parce que j’ai fait cette erreur aussi pendant très longtemps…

  13. Laurène
    16 juillet 2020 / 9 h 06 min

    Très bel article, j’adore !
    J’apprécie moi aussi les prénoms depuis toujours, je comprends parfaitement votre « passion ». 🙂
    Pour tout vous dire je ne suis pas (encore) maman et pourtant je pense souvent aux prénoms (vous pouvez me prendre pour une folle;) ).
    C’est surement du à mon entourage, les bébés qui naissent autour de moi et les choix de prénom(s) faits par les parents m’intriguent et m’ont toujours intrigué !
    Capucine fait partie de ma « liste imaginaire », j’adore 😉
    J’aime beaucoup Agathe et Honoré, très beaux choix 🙂
    Sinon autour de moi il y a de tout – autant d’ « originaux » que de classiques – Claudine, Arthur, Bertille, Lena, Marta, Émilien, Martin, Ernest, Margot, Léontine…
    Belle journée à vous 🙂

  14. Estelle
    16 juillet 2020 / 11 h 16 min

    Superbe texte. Et très joli prénom !
    Pourriez-vous me dire quels sont les livres de prénom qui vous ont servis et qui sortent du lot ? Car attendant bébé n2 nous recherchons ce prénom garçon (si c’est un garçon car fille nous avons trouvé) avec les mêmes critères que vous et nous avons énormément de mal à trouver
    Alors si jamais vous pouviez nous conseiller ❤️
    Merci beaucoup Capucine et pouponnez bien vos amours

  15. Cyrielle
    16 juillet 2020 / 13 h 35 min

    Quel bel article, quels beaux prénoms, quelle belle histoire qu’est celle de votre petite famille
    Ici, notre petit amour de presque un an, dont le prénom nous a donné du fil à retordre, décidés sur Marcel au 7ème mois… s’appelle finalement Lucien sur le chemin de la maternité, et cela lui va à ravir

  16. Chloé
    26 juillet 2020 / 21 h 27 min

    Nous avons choisi Hector pour notre petit garçon né en février 2018. S’il avait été une petite fille, elle se serait appelée Nine. C’est mon mari qui a trouvé les deux et j’aime toujours autant Hector. Je trouve que c’est un prénom fort mais tendre en même temps. Il n’y en a pas beaucoup Et j’aime cela.

  17. Kathy
    26 juillet 2020 / 22 h 54 min

    Très bel article ! Ma fille s’appelle Léonie, prénom que portait m’a grand mère et arrière grand mère… Un coup de foudre total, dès mes 3 mois de grossesse nous savions que ça serait lui… Pour mon fils… Aie aie aie.. Nous l’avons trouvé peu de temps avant mon accouchement, nous nous sommes mis d’accord sur le doux prénom d’Émile et il lui va si bien.. (j’adorais léandre et Lucien) ❤️

  18. Elise
    27 juillet 2020 / 14 h 48 min

    Bonjour
    Et bien nous, nous avons osé Aimé pour notre petit garçon ! Les gens sont toujours surpris, mitigés, puis conquis. Un prénom doux dans la sonorité mais avec beaucoup de caractère.
    Pour notre petite fille nous avons choisi Jeanne, plus commun, il fait l’unanimité.
    Mes enfants sont nés très peu de temps avant les votres à chaque fois (Aimé 10 novembre 2017, Jeanne 11 mai 2020).

  19. Héléna
    5 septembre 2020 / 6 h 45 min

    Bonjour.

    Pour ma fille nous ne voulions pas de prénom commun. Depuis la maternelle elle a des copines qui ont le même prénom et que l’on appelle par leur prénom et la première lettre de leur nom pour les différencier.
    Il a été difficile de choisir et au 6eme mois de grossesse je dis à mon mari comment s’appelle la soeur de ton ex? Oui ça peut être délirant mais oui c’est comme cela que nous avons choisi. Lorsqu’il m’a dit le prénom j’ai dit je veut celui ci. Il l’a dit banco c’est celui ci. C’est un prénom que j’avais entendu qu’une seule fois, il est très ancien. C’est donc FAUSTINE.
    Aujourd’hui personne de son entourage a le même prénom et j’en suis très contente aujourd’hui.
    Pas facile de choisir un prenom!!!

  20. 16 novembre 2020 / 18 h 41 min

    Nous avons appelé notre fille Rose, nous hésitions avec Louise mais en la voyant le doute a été tout de suite levé ! Elle avait de jolies paupières roses…
    Nous avons ensuite appelé notre fils Aimé, sans penser à L’entraîneur de foot…
    Ils sont les seuls à porter ce prénom à l’école et dans notre entourage et je ne regrette pas nos choix , 15 et 13 ans après!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.