Mon 9ème mois de grossesse

 

Bonjour à toutes,

J’espère que vous allez bien et que vous avez passé une belle semaine. Suite à vos messages sur instagram et votre volonté de lire le dernier chapitre de ma grossesse, voici le récit de mon 9ème mois avant l’arrivée surprise d’Agathe le 30 Décembre dernier.

C’est fou, je suis très émue de vous partager avec vous ce dernier article grossesse avant celui tant attendu de mon accouchement que je prévois de publier la semaine prochaine. Je ne sais pas encore si je vous prépare une vidéo un peu différente sur l’accouchement où si je vous écrirai un article comme celui-ci afin de tout vous raconter.

Mon 9ème mois fût tout comme le 7ème et 8ème mois très agréable, je dormais vraiment bien, je continuais à être active la journée, j’ai pu terminer de décorer sa jolie chambre dont je suis très fière et que vous pouvez retrouver sur le blog ici. J’étais vraiment heureuse, épanouie, impatiente qu’Agathe arrive et donc toujours en alerte sur de potentielles contractions ou sur la perte des eaux. En parlant de contractions, j’ai commencé à en avoir en début de mois, surtout le matin mais qui passaient lorsque je prenais un bain ou encore deux spasfons. Les sages-femmes vous conseillent de faire cela d’ailleurs avant de filer à la maternité, si vous voyez qu’après un bain et deux spasfons vous continuez à avoir des contractions et que ces dernières durent depuis plus de deux heures foncez à la maternité, même si c’est une fausse alerte, n’hésitez pas à vous y rendre.

J’étais pour le coup certaine que notre fille allait naître avant Noël, ou pour Noël… eh bien pas du tout, elle est restée au chaud quelques jours après le réveillon et nous avons pu en profiter pour nous reposer en amoureux à la maison avant son arrivée. En revanche, juste avant de me rendre à la maternité le 30 décembre j’ai eu un énorme coup de barre, j’avais besoin d’un peu de repos et surtout de me retrouver seule avec le futur papa.

Moralement je commençais a appréhender l’arrivée de notre bébé à la maison. Etant une personne très fusionnelle avec mon compagnon j’avais souvent des petits coups de blues quand je pensais au fait que nous ne serions plus juste tous les deux, que nous aurions plus ces moments à deux dont j’avais tellement besoin. Une autre vie nous attendait, une vie à trois avec notre fille, et j’étais vraiment partagée entre bonheur, appréhension et peur.
J’étais bien évidemment heureuse d’attendre notre bébé pendant ses longs mois mais je l’avoue, j’avais peur de perdre ce lien si fort que j’avais avec François et je n’ai aucune explications à cela.

Le dernier mois, c’est aussi les derniers rendez-vous à la maternité afin de tout préparer. Pour ma part j’ai eu deux consultations avant Noël car ma gynécologue obstétricienne était persuadée elle aussi que j’accoucherai avant le 25 décembre. Agathe allait très bien, commençait à modifier mon col de l’utérus en appuyant dessus avec sa tête, ce n’était donc plus qu’une question de jours avant la date fatidique !
J’ai eu mon rendez vous avec l’anesthésiste, mes dernières prises de sang, les derniers bilans qui se sont tous révélés au top. Je ne manquais pas de fer, pas de fatigue, tout allait pour le mieux malgré mes petites contractions. D’ailleurs, un soir vers 00h00 j’ai bien cru qu’il allait falloir y aller mais finalement j’ai pris un bon bain chaud et c’est passé.
Je n’ai pas eu de fausses alertes, la seule fois où je me suis rendue à la maternité j’en suis ressortie trois jours plus tard avec une magnifique petite fille dans les bras.

Revenons-en aux examens à la maternité, j’ai pu tester le dernier mois des séances avec un acuponcteur ainsi qu’un rendez vous avec un homéopathe. En avais-je vraiment besoin, je ne sais pas vraiment mais ayant eu la possibilité de la faire je n’ai pas hésité une seule seconde. J’avais entendu beaucoup de témoignages de femmes qui avaient testé l’acuponcture à la fin de la grossesse, certaines disant que ça leur avait déclenché leur accouchement, quelle aubaine ! J’en rêvais ! J’ai donc essayé, étant aussi un peu stressée sur les derniers jours je n’ai pas pu retenir ma curiosité.
L’acuponcteur m’a posé beaucoup de question sur moi, sur mon caractère, mes peurs, ma façon d’être dans la vie de tous les jours et m’a ensuite invité à m’allonger sur le côté droit, de soulever mon pull afin de pouvoir commencer à planter les fines aiguilles. Si ma mémoire est bonne il y en avait deux en bas du dos puis une au centre, une à chaque chevilles, ainsi que deux aux poignets. Je me suis ensuite reposée pendant 15/20 minutes, un moment de détente très agréable comme si un poids était parti de mes épaules. Le soir même, j’ai eu les contractions douloureuses dont je vous ai parlé plus haut, comme quoi, l’acuponcture ça marche vraiment et ça provoque des choses dans le corps que l’on ne peut même pas imaginer ! J’ai vraiment récupéré une santé d’enfer après cette séance : moins de fatigue, plus d’énergie, et il m’en fallait car les fêtes approchaient à grand pas et je recevais toute ma famille à la maison pour Noël.

Pour finir avec cet article, je voulais vous dire que cette grossesse fut fabuleuse, malgré quelques petits tracas ainsi que la fatigue qui ne m’a pas quitté pendant ces 39 semaines. Ce que je retiens de la grossesse, c’est cette capacité que la femme a à changer, à encaisser, à rester calme pendant toutes ces journées et ces nuits, à se préparer à devenir mère de façon naturelle, sans prendre de leçons. Tout cela est inné et c’est incroyable. Je n’arrive toujours pas à réaliser à quel point ces 9 mois ont changé ma vie, mon corps et j’en suis aujourd’hui très heureuse malgré cette nouvelle vague de fatigue bien différente de celle que j’ai pu vivre précédemment.

Même si certains jours ont été plus compliqué, que la grossesse n’était pas vraiment ce que j’imaginais, j’ai appris à l’apprécier tant bien que mal, à apprécier de sentir ma fille dans mon ventre (ce qui me répugnais au début de cette aventure était devenu une sensation d’apaisement les derniers moi).
François a été d’une grande aide et d’une grande compréhension pendant ces longs mois, malgré là aussi quelques différents nous avons réussi à tenir jusqu’au bout et à se soutenir. Il a été un compagnon remarquable, présent et attentif. Je pense que ces mois ont été pour lui très longs et très perturbants: voir sa femme changer aussi bien physiquement que moralement doit être vraiment difficile et pour cela je ne cesserai de le remercier d’avoir su me soutenir, me remonter le moral, me comprendre alors que moi-même je ne me comprenais pas toujours. Mon amour pour lui n’a fait qu’augmenter au fil des mois et aujourd’hui je me sens encore plus aimée et amoureuse.

Je tenais aussi à vous remercier pour vos messages tout au long de cette grossesse, vous avez été adorables avec moi et parfois même beaucoup plus excitée que moi sur cette grossesse. Vos compliments sur ma grossesse (physiquement) était vraiment adorables même si j’ai quand même bien bien pris pendant ces neuf mois… 23 KG ! Oui oui, c’est vrai !
J’ai pu lire vos conseils et répondre à vos questions sur vos angoisses ou questions pour celles qui sont tombées enceintes en même temps que moi. L’aventure de ma grossesse se termine ici et laisse place à l’aventure de la maternité qui depuis déjà 15 jours est tout simplement exceptionnelle. Le prochain article sera celui de mon accouchement où je vous raconterai tout sur cette journée incroyable qui à fait de nous les heureux parents d’Agathe.

Vous trouverez comme chaque mois mes informations pratiques sur ce 9ème et dernier mois de grossesse.

Merci encore à toutes pour votre fidélité, j’en suis très touchée chaque jours.

 

 

Informations pratiques :

Au huitième mois (37 SA à 41SA) vous devrez faire une nouvelle échographie de contrôle ainsi qu’une prise de sang pour la toxoplasmose (pour celles qui ne sont pas immunisées) ainsi qu’une analyse d’urines comme tous les mois. Contrairement au mois dernier, pas de malaise ni d’étoiles après ma PDS, tout allait très bien !

Information sur la toxoplasmose:  vous devrez oublier les viandes et poissons crus jusqu’à l’accouchement, il en est de même pour certains fromages… vous devrez aussi veiller à bien rincer/nettoyer vos fruits et légumes et surtout éviter d’approcher les litières des chats (les excréments transmettent la maladie). 

Point vergetures; je suis ravie et émue de vous annoncer que je n’ai pas eu de vergetures pendant ma grossesse, quelle chance ! C’était un peu ce que je redoutais tout au long de ma grossesse du fait que j’ai une peau très sensible, qui marque beaucoup. Mais je le répète j’ai eu de la chance mais j’ai aussi aidé ma peau à s’hydrater le plus possible grâce à de nombreuses huiles et produits pour éviter vergetures, notamment les produits de chez Weleda.

Comme au 7ème et 8ème mois toujours pas d’insomnies, je mettais juste un peu plus de temps à m’endormir mais c’était normal j’appréhendais beaucoup de perdre les eaux ! Allez savoir pourquoi, j’avais VRAIMENT peur de cette étape, même si je savais que c’était possible que je ne perde pas les eaux.
Si vous dormez mal la nuit prenez garde à tout ce que l’on vous conseille de prendre surtout si ce n’est pas conseillé par un médecin ou un pharmacien. Pour ma part, je suis pro homéopathie et fleurs de bachs, pour l’homéopathie vous pouvez tester :
Coffea si vous êtes agitée, Ignatia si vous souffrez d’angoisse, Gelsemium si vous avez des difficultés à vous endormir ou encore Nux Vomica en cas de réveils nocturnes, en dosage 9CH, vous aideront à retrouver le sommeil.
Il faut surtout éviter les excitants tels que le café et le thé et favoriser les tisanes telles que verveine/camomille/tilleul et valériane.

Depuis le 6ème mois j’ai toujours mon syndrome du canal carpien :  j’avais les mains toute engourdies le matin, avec des fourmis mais surtout j’ai les articulations des doigts qui se bloquent, cela me fait aussi mal qu’une grosse cris d’arthrose. Au 9ème mois c’était moins douloureux, ouff !

Le sommeil est très important chez la femme enceinte, et j’ai de la chance je n’ai pas encore vécu les phases d’insomnies, j’avais par contre du mal à bien me positionner dans le lit avec ce ventre qui commençait à prendre de la place. J’ai rencontré le créateur de la marque Papa, Maman & moi qui m’a gentiment proposer de tester un de ses produits phares: le coussin de maternité Toodoo.
Le Toodoo est un coussin de maternité qui vous accompagnera dans vos premiers pas de parents en vous simplifiant la vie : durant votre grossesse, durant l’allaitement ou la prise du repas de bébé, ainsi que pour le repos de bébé.
Très léger et très malléable, le Toodoo est composé de deux parties : une en microbilles et une en Mousse Bultex. La qualité de la mousse, et le choix de sa densité ont été au coeur d’un travail de recherche élaboré afin d’assurer le meilleur confort pour maman et bébé.
Je ne pensais pas trouver un si bon produit de grossesse et j’en suis vraiment ravie, de plus son prix est attractif et même très intéressant comparé aux produits basiques que l’on peut trouver sur la Redoute, Amazon ou autre.

Les contractions, j’en ai eu de plus en plus souvent tout au long du 9ème mois, pas agréable je vous l’accorde. Je prenais tous les soirs un bon bain chaud afin de me reposer et me détendre. Cela m’aidait beaucoup en plus des spasfons. François m’aidait aussi en me massant le bas du dos. Si vous êtes enceinte, demandez à votre conjoint de vous aider en vous massant avec ses pouces en bas du dos vers les reins. Solution miracle !

Concernant la prise de poids, comme je vous l’ai dit plus haut j’ai pris 23 kg pendant ma grossesse, je sais c’est bien plus que la normale mais je n’avais pas envie de me priver, à savoir que j’ai mangé de façon saine tout au long de ses 9 mois, je n’ai pas abusé de la junk food (sauf au 3ème mois) mais sinon c’était légume, viande, poisson et fruits du marché. Je vous conseille de ne pas vous frustrer niveau nourriture, une femme qui se nourrit et qui se fait plaisir est une femme bien dans sa tête et dans son corps et puis… ne vous inquiétez pas, vous perdrez tout rapidement.

Voilà pour les informations pratiques de ce 9ème mois.

Je vous souhaite un très beau week end les filles et encore une fois MERCI beaucoup.

 

Partager :

2 Commentaires

  1. 13 janvier 2018 / 12 h 29 min

    Tu es radieuse en tout cas et j’ai du mal à me dire que tu as pris 23kg, puisque tu n’étais pas difforme du tout, pour moi tu as conservé ta morphologie tu avais juste du ventre quoi ( normal il fallait bien qu’Agathe se développe ahah). Je comprends ce que tu veux dire quand tu dis que tu avais peur que votre fille bouleverse un peu votre équilibre entre François et toi c’est totalement normal…

    Laura

    • Capucine Goalard
      16 janvier 2018 / 14 h 25 min

      Merci ma belle,
      et bien si 24kg même !! Mais j’ai déjà perdu bien plus de la moitié, ouff ! un peu de sport et ça ira mieux rapidement !

      Merci pour ton mot,

      Capucine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *