J’en ai assez… j’arrête !

 

 

Avouez que ce titre d’article vous a intrigué ?

Effectivement depuis quelques temps, nombreuses ont été les fois où je me suis dit que j’allais tout arrêter: le blog, Instagram, cette sur-exposition de ma vie.
Oui, et encore aujourd’hui j’ai eu envie à midi de tout envoyer en l’air tout simplement parce que la méchanceté de certaines me fatigue vraiment.
Quand je parle de ces personnes, je parle de ces femmes donneuses de leçons, celles qui viennent juger tes moindres faits et gestes, ta façon de te nourrir, de t’habiller ou d’habiller ton enfant, les jeux que tu lui achète.
Mais en fait j’ai une question pour vous : est ce que je me permets de venir critiquer votre vie ? Non !
Est ce que je me permets de venir vous juger tout simplement parce que votre compte est ouvert à tous ? Non !

 

C’est juste incroyable de voir comme certaines sont méchantes et cassantes gratuitement !

 

A dire qu’elles font tout mieux, qu’elles habillent leur enfant avec des matières bio certifiées Oeko Tex* parce que sinon tu es clairement une mauvaise mère de mettre des vêtements sans cette certification à ton enfant (limite il est en danger de mort, oui oui ça va loin) !
Ou encore: “Ah mais tu manges ça toi ? Ah mais c’est dégueulasse, mais c’est pas biiiiio, comment tu fais ?
Mais comment ça tu ne manges pas bio ? Je suis déçue…
” !
Soyez déçues tant que vous voulez, c’est l’histoire de MA vie que je raconte, que je vous partage et mon “mode de vie” ne plait pas à tout le monde c’est une évidence et je n’ai aucun soucis à le dire. 

Aujourd’hui je pense pouvoir dire sans trop mentir que chacun peut faire comme il veut, chacun est libre de ses gestes et actions et donc n’est absolument pas forcé de me suivre sur Instagram. D’ailleurs, je ne sais pas ce qui pousse ces personnes à venir tout critiquer sans cesse ?
Une frustration peut-être ? Une vie malheureuse ? Ou simplement un besoin de se sentir supérieure aux autres ! J’opte pour un mélange de ces 3 ingrédients en poussant un peu plus le complexe de supériorité !
Et c’est vraiment triste pour deux raisons:

La première, parce que ces personnes ne font que jeter leur venin toute la journée sur plusieurs comptes tout simplement car nous n’avons pas les même valeurs qu’elles. Au lieu de s’occuper de leur vie, de leur enfant, de leurs petits plats bio elles viennent m’insulter, me rabaisser gratuitement, dommage pour elles car ce qu’elles gagnent en retour c’est de l’ignorance et un “je te supprime et je te bloque”.
Pourquoi suis-je si intransigeante ? Ce n’est pas compliqué je n’éprouve pas le besoin de me justifier auprès d’elles, je préfère utiliser mon temps pour les personnes qui le méritent et qui ont de vrais arguments ! Oui, car au bout de 3-4-5 messages rabaissants je suis obligée d’en arriver là, vous le savez autant que moi il n’y une personne masochiste qui supportera qu’on lui dise de tels mots pratiquement tous les jours sans broncher.

La deuxième parce que vous ne le concevez peut-être pas mais j’ai un coeur et je suis une personne sensible. Les commentaires méchants et gratuits me blessent ! Oui oui, grande nouvelle hein ?! Oui je suis humaine les filles comme vous, je ne suis pas juste un compte sur votre portable ! Notez-le une bonne fois pour toute dans votre tête s’il vous plait !

Pour ces personnes qui se reconnaîtront et qui passeront sur cet article, notez aussi une chose: je ne suis pas parfaite, je suis une personne/une maman normale, je ne suis pas pro-quoi que ce soit ! Je ne suis pas forcément adepte de Montessori, je ne prône pas la DME, je ne suis pas une maman qui fait porter du Oeko-tex* à son enfant et qui lui fait des purées et compotes maison tous les jours, mais sachez-le quand même j’ai allaité ma fille et j’ai pratiqué le portage en écharpe pendant 6 mois (ah oui, ça vous ne le saviez pas hein, vous qui me critiquez sans même connaître le pourquoi du comment, c’est balo, finalement on se ressemble peut-être un peu ?).
En revanche, je suis admirative de toutes ces mamans qui font ça pour leurs enfants, vraiment. Je suis fan de Julie Eden ou de Chloe and you qui proposent un contenu expert dans ces domaines (DME, allaitement long, Montessori, portage), que j’écoute chaque jours avec plaisir et avec qui j’échange sans la moindre méchanceté, le moindre dédain, jalousie ou supériorité !
Je ne dirai jamais à une autre maman ou femme que ce qu’elle fait est nul, ou qu’elle ne le fait pas bien ou encore lui dire de faire comme moi, je n’ai pas cette façon de faire et je préfère la discussion positive, l’échange de conseils intelligents que le mépris.

Enfin zut les filles, nous sommes censées nous soutenir,  nous entraider et pas se lyncher parce qu’une ne fait pas comme vous ! Après tout c’est votre problème si je mange une fois tous les 36 du mois une Pasta Cook Sodebo car je suis dans le rush et que je n’ai pas le temps de me faire à manger le midi ? Qu’est ce que cela peut vous faire en réalité ? A vous strictement rien et au pire à moi me faire grossir et me faire mal au ventre ? Et alors ? C’est MON SOUCIS, et absolument pas le vôtre !

De même pour ma fille, tant qu’elle n’est pas en danger de mort, qu’il n’y a pas un risque pour sa vie je me refuse d’écouter les mots de personnes qui me disent (et pas “me conseillent” ) comment faire avec elle ! Je ne suis pas une débile, je suis adulte, je suis une maman attentionnée qui s’occupe bien de son enfant et qui fait tout ce qu’elle peut pour la combler donc Merci mais j’abandonne avec vous. Je démissionne de mon travail auprès de vous. D’ailleurs, je ne sais même pas pourquoi vous continuez encore à me suivre ? Peut-être pour vous rassurer, pour vous envoyer des fleurs en vous disant “haaaaan mais elle est trop nulle comme mère, je suis tellement mieux moi avec mes jeux en bois et mes compotes pomme/framboise/litchi/goyave/papaye bio fait avec mon vieux chaudron de 1786 que je fais avec amour en malaxant les fruits uniquement avec la chaleur de mes mains”. 

Je suis honnête avec vous je l’ai toujours été, alors pour ces personnes qui me rabaissent voici ma dernière phrase pour conclure ce chapitre sur vous et vos grandes vérités sur la féminité, la maternité: vous me fatiguez ! 

Mais heureusement, il y a les autres qui peut-être pensent que je ne fais pas tout bien mais qui me soutiennent, qui me donnent des CONSEILS, qui m’épaulent, qui ne sont pas dans la critique en continue et ces personnes là mon dieu, elles donnent de l’espoir. Je me dit grâce à elle que les femmes ne sont (heureusement) pas toutes si méchantes et qu’elles font elles aussi ce qu’elles peuvent pour y arriver, pour garder le moral !
Alors MERCI à vous, Merci à toi la maman qui m’a dit un jour qu’elle avait remarqué “mes cernes énormes mais que je suis encore plus rayonnantes avec”.
Merci à toi la maman qui m’a dit de “ne pas culpabiliser au moment où j’ai posté le trotteur d’Agathe en story, que j’allais m’en prendre plein la tête par les mamans extrémistes mais que moi seule connaissait les besoins de ma fille et que les autres on s’en tape de ce qu’elles pensent“.
Merci à toi la jeune fille qui m’a dit ce midi qu’elle “faisait son marché tous les samedi mais que le dimanche elle allait toutes les semaine manger un gros macdo avec son chéri sans culpabiliser” !

 

Merci à vous toutes qui êtes si normales et qui ne me jugent jamais, je vous adore vous êtes ma bouffée d’air frais dans ce monde si difficile qu’est celui des femmes !

 

 

Oeko Tex kesako ?
Jusqu’à ce que l’Öko-Tex Standard 100 soit introduit en 1992, il n’y avait ni label produit fiable pour le consommateur pour juger de la qualité humano-écologique des textiles, ni critère de sécurité homogène pour les entreprises de l’industrie du textile et de l’habillement permettant une évaluation des éventuelles matières nocives contenues dans les produits textiles.Du poison dans les textiles et d’autres titres négatifs étaient alors fréquents et l’ensemble des produits chimiques utilisés dans la fabrication de textiles était considéré comme dangereux pour la santé.

11 Commentaires

  1. Justloveyourlife
    3 décembre 2018 / 21 h 14 min

    Comme tu le dis, il y aura toujours quelqu’un pour critiquer ce que l’on fait. Mais sache en tout cas que pour d’autres dont je fais partie tu es une aspiration, personne n’est parfait, et comme tu le dis on est là pour s’entraider. Je ne suis pas encore maman mais je travaille avec les enfants dans une classe Montessori. ( je suis atsem). Et j’entends aussi des nombreuses critiques lorsque je parle de mon travail. Mais je supprime le commentaires je bloque la personne. Comme tu le dis je n’ai pas de temps à perdre avec des personnes comme ça. Bref je pourrais encore parler longtemps mais tout ça pour te dire de continuer comme tu es. Tu es une jolie maman, une belle jeune femme qui nous inspire tous les jours. Et toi seule peux savoir ce qui est bien pour ta fille. Continue comme ça. Justine

  2. Lou
    3 décembre 2018 / 22 h 41 min

    Un article plein d’humanité et tellement touchant! Je n’ai pas d’enfant, j’ai des convictions mais j’aime écouter et comprendre les autres, je m’intéresse à leur point de vue souvent différent du mien pour m’enrichir. Mais en aucun cas nous devons nous permettre de critiquer, car au final .. il n’y a pas de vérité vraie !
    Je pense que tu es une maman pleine d’amour pour son enfant POINT. C’est la seule chose qui compte. Que tu donnes de la compote pomme/kiwi à Agathe ou pomme/banane en quoi est ce que ça nous concerne ? Tu es sa mère et je pense que tu es la personne qui connaît au mieux les besoins de ce petit ange.
    Je ne peux imaginer à quel point les critiques haineuses peuvent être difficiles à supporter. Mais tu peux être sûre d’une chose : tu peux être fière d’aimer ta fille comme tu le fais et ça personne ne pourra te l’enlever.

    Avec bienveillance ✨ courage à toi, profitez de votre petite vie, je vous souhaite tout plein de bonheur !

  3. Margaux
    4 décembre 2018 / 9 h 40 min

    Bravo Capucine, ton texte est juste parfait et j’espère que ça en fera réfléchir certaines. En tout cas ne change pas, tu es très bien comme tu es ♥️

  4. caroline
    4 décembre 2018 / 10 h 16 min

    Bonjour, je découvre votre blog avec ce “clap de fin” non définitif je l’espère… J’ai pris beaucoup de plaisir à lire vos différents articles et ce dernier en particulier. Étant enceinte de 2 mois je suis déjà soulée des “conseils” de la part de connaissances, qui ressemblent souvent à des injonctions sous peine de “mort immédiate du bébé”… alors je ne peux pas imaginer ce que cela peut être lorsqu’on est lue par autant de gens … je te souhaite bon courage et la force d’ignorer toutes ces “pseudo mères parfaites moralisatrices”.

  5. Bress
    4 décembre 2018 / 10 h 31 min

    L essentiel c est de faire comme on le sens !!
    Nous sommes dès mamans on fait comme on le sens comme on veux et parfois comme on peut !!!
    J’me répète souvent ça pour lutter contre les donneurs de leçons ..
    et encore ma vie n est pas publique alors j imagine … l impact …
    L amour ce dont ils ont le plus besoin nos amours !!!
    Bravo pour pour cet article où beaucoup de mamans se reconnaissent je pense bravo pour tous ces beaux projets !!! Belle continuation
    Maman qui aime un point c est tout ❤️

  6. Laetitia Coelho
    4 décembre 2018 / 10 h 56 min

    Il est très difficile d’être maman de nos jours car nous devons allier épanouissement personnel/professionnel et épanouissement de nos enfants, de notre famille. Finalement tout repose sur nos épaules et nous pouvons compter sur les doigts d’une main le peu d’aide et de reconnaissance sur tout notre travail. Une femme doit penser à tout, une femme doit être parfaite. Tenir sa maison, faire les repas, le linge, être un modèle. Mais nos imperfections sont notre charme. Personne n’est parfait. Et une leçon de vie que j’ai appris: ne pas faire ou dire quelque chose que l’on aimerait pas recevoir en retour. Le temps est précieux. Gaspillons le avec des personnes qui nous sont positives. J’aime beaucoup te suivre et j’ai suivi beaucoup de tes conseils avant la naissance de mon fils. Ne lâche pas tes rêves pour une poignée d’idiotes!

  7. Sophie
    4 décembre 2018 / 14 h 43 min

    Capucine,
    Super article ! Je crois de toute façon qu’il n’y a pas de bonne ou de mauvaise maman … à vrai dire, je suis maman depuis 2 mois et je me sens être une MAMAN qui fait au mieux pour son bébé ! L’essentiel c’est que nous élevons né enfants de notre mieux et surtout de la façon qui nous ressemble !!! On a assez de nos mamans et mamies donneuses de leçons (« pose le il est tout le temps dans tes bras » ; « arrête l’allaitement tu vois pas que tu es épuisée » …). Donc les autres : merci mais non merci pour vos jugements et vos conseils !
    Bon courage et sache que ce que tu fais est super !!! Et en tant que nouvelle maman j’ai appris beaucoup de choses grâce à toi et je n’ai pas pris ce qui ne m’intéressais pas ! Voilou
    Bisous

  8. Emy
    4 décembre 2018 / 20 h 30 min

    Il faut arrêter cette hypocrisie mais vraiment. Tu te dis influenceuse, tu baratines tes abonnés avec des partenariats, tu prétends les aimer avec des concours. Simplement pour avoir une meilleure visibilité, accumuler des likes, et gagner de l’ argent. Si ton objectif a été et d’être cette influenceuse, tu dois forcement accepter des conseils voir des reproches. Tu dis bien que tu restes un humain comme les autres mais quand tu parles d’un produit sponsorisé etc, en faisant croire à tes abonnés que ce produit est bon est bien etc… c’est vraiment considérer l’humain ? Puis, tu parles souvent de te désabonner etc mais clairement tu sponsorises beaucoup tes post… donc parfois on tombe sur une Publi qui vante un produit qui n’a pas lieu d’être encore et encore. Donc oui, si certaines personnes ont envie de rééquilibrer les choses elles sont en droit de le faire, comme toi tu es dans le droit de nous faire croire tout et n’importe quoi. Je pense vraiment que quand on est dans ce métier, faut rien exiger des autres. Chacun pense ce qu’il pense et chacun est en droit de dire les choses surtout sur Instagram, où l’individu est devenu une publicité ostentatoire et manipulatrice.

    • Capucine Goalard
      Auteur
      6 décembre 2018 / 15 h 51 min

      Eh bien… tant de gentillesse en un seul message ! Je m’attendais à un potentiel retour négatif mais je l’imaginais bien plus intelligent et plus construit que le tiens !
      A priori tu passes par là uniquement pour déverser ta haine car tout ce que tu dis n’est que pure fabulation ( “tu te dis influenceuse, tu baratines tes abonnés avec des partenariats, tu prétends les aimer avec des concours. Simplement pour avoir une meilleure visibilité, accumuler des likes, et gagner de l’ argent”, oui bien-sur c’est pour ça que je n’en fait pas tous les jours d’ailleurs)!
      “Puis, tu parles souvent de te désabonner etc mais clairement tu sponsorises beaucoup tes post…” euh mais de quoi tu parles ? Tu me suis sur Instagram au moins ?
      Je sponsorise mes posts ? ah oui quand ?
      “Chacun pense ce qu’il pense et chacun est en droit de dire les choses surtout sur Instagram, où l’individu est devenu une publicité ostentatoire et manipulatrice” tu devrais déjà commencer par te désabonner des comptes “d’influenceuses” stupides qui vendent du ANACA3 toute la journée c’est clair que cela ne doit pas t’aider à avoir un avis objectif avec tant de bêtise !

      Bref, ton message n’est rien de plus que du poison, tes propos sont inutiles et infondés, tu ne m’intéresse absolument pas donc, bye 😉

  9. Léonie
    4 décembre 2018 / 23 h 25 min

    Je peux comprendre que ça te touche … mais dis toi bien que ces personnes méchantes t’envie. La jalousie !! Pour moi c’est clairement un syndrome d’infériorité par rapport à toi. Vraiment dommage que les femmes soient si mauvaises et si jalousent entre elles. En tout cas continue à être heureuse et épanouie. Ça leur fera les pieds

  10. Déborah
    5 décembre 2018 / 10 h 40 min

    Capucine,

    Tu as bien eu raison de rappeler à tous que nous sommes des êtres humains derrière nos écrans, car beaucoup trop ne se sentent plus et osent dire des choses qu’elles ne feraient que penser si on était face à face.
    Dans le code du travail, il est spécifié que toute personne a le droit à la sécurité physique et morale sur son lieu de travail. Malheureusement, il n’y a pas encore de lois pour encadrer le travail d’instapreneur/blogueur… mais chaque être humain a le droit au respect et a le droit de ne pas recevoir des messages de haine tous les jours.
    Tu as raison de dire que tu fais comme tu veux. Ta personnalité, tes habitudes, ta vie est ta marque et si autant de gens te suivent c’est parce qu’ils aiment ce que tu nous autorise à voir de ta vie. Si certaines veulent que tu manges bio, elles peuvent aller voir ailleurs si tu y es. Tu fais comme tu veux.
    Malheureusement, la jalousie et l’envie font ressortir ce qu’il y a de pire chez l’être humain. Ma maman m’a toujours dit “N’essaie jamais d’être meilleure que toi-même, car c’est un cycle qui n’a pas de fin. Essaie toujours d’être la meilleure version de toi-même et de ne jamais faire aux autres ce que tu ne veux pas qu’on te fasse”. J’ai grandi avec ces règles, et j’ai toujours eu beaucoup de mal à comprendre la méchanceté ou les critiques gratuites. Même si j’ai souvent été mal dans ma peau, je n’ai jamais eu l’idée de le faire subir à quelqu’un d’autre.
    Laisse les envieuses dans un placard et fais ce que tu veux !
    Enfin, je ne suis pas maman encore (j’espère un jour) et ma propre maman est décédée il y a quelques années. J’ai eu la chance de l’entendre prodiguer ses conseils à ma soeur qui a accouché peu de temps avant son décès, mais malheureusement, le jour où j’aurai mes propres enfants ce ne sera pas suffisant. Alors, grâce à toi et à d’autres blogueuses j’apprends pleins de choses sur les enfants et j’apprends surtout que lorsqu’on est parent on fait comme tout le monde : Comme on peut et comme on veut surtout. Alors merci pour ton travail, ce que tu fait est juste dingue. Chaque jour, je prends plaisir à t’écouter et à prendre en compte tes conseils !
    Bon courage à toi ma belle <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.